Annexe C. Installation d'IPCop sur un système à base de mémoire Flash

C.1. Pourquoi vouloir monter un système utilisant de la mémoire Flash ?

Aimeriez-vous faire de votre IPCop une machine silencieuse dédiée à la sécurité de votre réseau ? Nombreux sont les utilisateurs d'IPCop qui retirent de leur machine le lecteur de CD, le lecteur de disquette, le clavier et le moniteur. Pourquoi ne pas également enlever le disque dur ?

En faisant une installation d'IPCop sur compact flash, la carte compact flash remplace votre disque dur. Vous obtenez alors une machine bien moins bruyante puisque sans disque dur et sans même, le plus souvent, de ventilateur. Les systèmes à base de Flash utilisent généralement les cartes mère au format << MiniITX >> ou d'un autre petit format de carte. Il existe plusieurs fabricants de machines de ce type, disposant de plusieurs cartes réseau et donc bien adaptées à devenir des machines IPCop.

Évidemment, ces machines sont plus chères que des machines récyclées.

Une autre raison classique d'utiliser un système à base de flash est que ces systèmes deviennent facilement transportables. Vous pouvez ainsi l'emmener avec votre ordinateur portable et l'utiliser comme pare-feu dans votre chambre d'hูtel.

Vous vous posez peut être la question de la viabilité de ce type de système sachant que le nombre d'écriture sur la compact flash est limité. IPCop modifie les paramètres de son système de fichiers de sorte que les dates de dernier accès à chaque fichier ne sont pas enregistrées sur le disque dur simulé. Les journaux d'évènements et les autres fichiers temporaires sont conservés dans un ram disk. Les journaux sont compressés avant d'être stockés sur la carte une fois par semaine, ou à l'extinction de la machine ou encore lorsque le ram disk est plein. Avec cette stratégie, la durée de vie d'une carte compact flash est estimée à 5 ans.